Hivernage : comment faire ?

Vous êtes débutants et vous ne savez pas où poser votre question; Votre question, n'appartient à aucune des rubriques çi dessous; Vous souhaitez discuter de tout et de rien sur les plantes carnivores et leur univers.

L'hivernage

Messagepar Alexis » 04 Sep 2003 12:31

Voilà les quelques infos que j'ai pu rassembler sur l'hivernage):


A retenir en général:
:arrow: La catégorie Tempéré Froid supporte les gelées légères ou profondes, bien qu'il soit conseillé d'éviter ces dernières en culture (à quelques exceptions près).
:arrow: La catégorie Tempéré Chaud supporte les gelées légères, bien qu'il soit conseillé d'éviter cela en culture.
:arrow: En général, une plante supporte mieux le gel au niveau des parties aériennes qu'au niveau des racines. D'où l'intérêt d'un grand contenant qui évitera aux racines de geler, même si les températures extérieur sont négative (toutes proportions gardés, évidement).
:arrow: En général, mieux vaut éviter le gel en culture.
:arrow: Si vous faites pousser vos plantes en serre bien exposée au soleil, mieux vaut prévoir un système d'aération, car lors d'une journée ensoleillée d'hiver, la température de l'intérieur de la serre peut monter assez haut et tomber bas la nuit. Cette forte amplitude thermique est néfaste à la majorité des plantes hivernantes.



Les plantes:


Brocchinia (ex. Brocchinia reducta):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 10-20°C. Eviter le gel. Les plantes garder plus au frais seront plus robustes, mais reprendont leur croissance plus tard.


Byblis (ex. Byblis gigantea):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 10-15°C. Eviter le gel.
Les autres espèces de Byblis sont en principe annuelles, bien qu'elles aient parfois été maintenues en vie pendant 2-3 ans dans des conditions similaires à celles ci-dessus.



Cephalotus (ex. Cephalotus follicularis):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 10-15°C. Eviter le gel.



Darlingtonia (ex. Darlingtonia californica):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes dehors, sans craindre de les exposer au gel (léger ou profond) ou les maintenir à 5 à 10°C.



Dionaea (ex. Dionaea muscipula):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 5-10°C. Eviter le gel, bien que la plante supporte quelques gelées légères.



Droseras tempérés froids (ex. Drosera rotundifolia, Drosera longifolia):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes dehors, sans craindre de les exposer au gel léger ou les maintenir à 5 à 10°C. A l'état naturel, ces plantes supportent de fortes gelées, mais il est préférable d'éviter ça en culture.

Droseras tempérés chauds (ex. Drosera filiformis, Drosera capillaris):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 5-10°C. Eviter le gel, bien que ces plantes supporte quelques gelées légères.

Droseras d'Afrique du sud (ex. Drosera capensis, Drosera regia):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 10-15°C. Eviter le gel, bien que ces plantes supportent quelques gelées légères.
Suivant là où vous habitez, vous pourrez maintenir certains drosera de cette zone comme Drosera aliciae ou Drosera capensis en tourbière aménagée. Les parties aériennes de la plante mourront aux premières gelées, mais la plante repartira de ses racines au printemps.



Drosophyllum (ex. Drosophyllum lusitanicum):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 10-15°C. Eviter le gel. En culture, drosophyllum lusitanicum se comporte souvent comme une plante annuelle. Contrairement aux idées reçues, il semble que, comme à l'état naturel, il soit préférable de maintenir le substrat plus humide en hiver qu'en été, la plante ayant un repos durant cette dernière période.



Pinguicula tempérées froides (ex. Pinguicula vulgaris, Pinguicula alpina):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes dehors, sans craindre de les exposer au gel (léger ou profond) ou les maintenir à 5 à 10°C.

Pinguicula tempérées chaudes (ex. Pinguicula caerula, Pinguicula primuliflora):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 5-10°C. Eviter le gel, bien que la plante supporte quelques gelées légères.

Pinguicula mexicaines (ex. Pinguicula moranensis, Pinguicula laueana):
:arrow: Garder le substrat complétement sec, mais une bonne humidité de l'air. Vaporiser de temps à autre. Maintenir aux alentours des 10-15°C. Eviter le gel.



Sarracenias (ex. Sarracenia leucophylla, Sarracenia minor):
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 5-10°C. Eviter le gel bien que ces plantes supportent en général les gelées légères, mais seule Sarracenia purpurea ssp. purpurea supporte des gelées profondes. Les plantes tiendront mieux le froid si elles sont en tourbière aménagée.



Utricularias aquatiques tempérées froides (ex. Utricularia vulgaris, Utricularia bremii)
:arrow: Garder les plantes dehors, sans craindre de les exposer au gel (léger et profond) ou les maintenir à 5 à 10°C.

Utricularias aquatiques tempérées chaudes
:arrow: Garder les plantes aux alentours des 5 à 10°C. Eviter le gel, bien que la plante supporte quelques gelées légères.

Utricularias terrestres tempérées chaudes
:arrow: Garder le substrat humide et les plantes aux alentours des 10-15°C. Eviter le gel.


:arrow: :arrow: Plantes n'hivernant pas: les nepenthes, les plantes tropicales en général...?


Où faire hiverner les plantes?

:arrow: Dehors:
- dehors toute l'année
- en serre
- en terrarium extérieur


:arrow: Dedans:
- en véranda peu (pas) chauffée
- en terrarium/vitrine refroidit.
- à l'intérieur, sur un rebord de fenêtre, collé contre la vitre, là où il fait froid.

Pour refroidir le terrarium/vitrine, voici un système donné par un collègue allemand:
Il a installé un tuyau aboutissant à son terrarium avec un ventilateur faisant venir l'air froid de dehors. Ce système est branché sur un thermostat, donc le ventilateur ne s'active que lorsqu'il fait trop chaud. Pour des plantes nécessitant plus d'humidité (ce système est à l'origine pour des nepenthes de haute altitude), on peut le coupler avec un brumisateur à vapeur froide (ultra-son).

Un autre système, cette fois-ci d'un collègue Français:
Il a installé un système de refroidissement d'un frigo dans son terrarium!



Sinon, Peter d'Amato nous communique un autre système, voir ci-dessous.


:idea: Peter d'Amato nous dit dans Le jardin sauvage:


"Le repos chez les plantes est assez similaire à l’hibernation chez les animaux. De nombreuses plantes carnivores subissent une période de repos lorsque les conditions saisonnières sont hostiles. La plupart des plantes tempérées qui poussent dans des climats où les hivers sont froids et les jours, courts, perdent leurs feuilles et stoppent activement leur croissance durant cette période. Lorsque le temps se réchauffe au printemps et que la photopériode devient plus longue, la plante reprend sa croissance.

Le repos peut également avoir lieu pour d’autres raisons. Comme nous le verrons avec des plantes telles que les droséras tubéreux originaires de l’ouest de l’Australie, c’est presque le contraire qui arrive. Certaines plantes poussent activement durant les hivers froids et humides, et subissent ensuite une période de repos lorsque les jours deviennent plus longs, que la chaleur augmente, et que le sol humide hivernal s’assèche.
Le repos chez les plantes carnivores qui en ont besoin doit être respecté et tout doit être fait pour qu’il soit respecté. Autrement, la plante pourrait mourir. Une attrape-mouches de Vénus, par exemple, cultivée dans des conditions tropicales dans un terrarium avec des grow-lux fonctionnant en permanence fournissant une photopériode de 16 heures pourrait en mourir.
Le repos hivernal chez les plantes carnivores tempérées nécessite généralement deux choses : un raccourcissement de la photopériode et un rafraîchissement. Pour des plantes qui ont besoin d’un repos estival, un assèchement du sol est généralement crucial. D’autres variétés, dont la plupart des grassettes mexicaines, passent d’un état carnivore durant l’été chaud et humide à un état succulent pendant les mois d’hiver plus froids et plus secs, lorsque la majeure partie de la zone subtropicale subit une sécheresse.
Pour la plus grande part, si on les laisse toutes seules et si on les cultive dans l’environnement approprié, les plantes carnivores subiront leur période de repos toutes seules. Laissez-les la faire ; vous ne devriez jamais forcer une plante carnivore à croître durant une saison où elle devrait être au repos.
Les personnes qui vivent dans des endroits tropicaux se demandent souvent si elles peuvent y cultiver leurs plantes tempérées. La réponse est oui, parfois, si un effort soutenu est fait pour s’adapter à la période froide de repos d’une plante. Un sarracène américain, par exemple, cultivé en extérieur dans un endroit subtropical chaud comme Hawaii, devrait être dépoté, mis dans un sac plastique et réfrigéré durant l’hiver. Si le jardinier hawaïen vit à haute altitude dans des conditions froides, la chute de température et le jour plus court en hiver devrait être suffisant pour entraîner la période de repos de sa plante. Des bords de fenêtres de sous-sols froids devraient offrir un environnement similaire."



Toutes contributions à ce post sont les bienvenues!
Modifié en dernier par Alexis le 26 Oct 2003 16:59, modifié 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2524
Enregistré le: 31 Aoû 2003 13:38

Messagepar Carnijim » 04 Sep 2003 13:06

Coucou !

Euuuh.. j'ai un doute quand même sur les commentaires pour les Utriculaires aquatiques : " garder le substrat humide " lol :P
:: Jimmy ::
Image
Postez efficacement ! Pas de language sms, faites une recherche avant de poser votre question et réutilisez les anciens topics.

 
Messages: 201
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:01
Localisation: Haute-Savoie (74, FR)

Messagepar vercingetorix » 04 Sep 2003 13:38

je vois que carni a le sens de l'humour

Membre d'honneur
 
Messages: 2863
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:13
Localisation: Kourou

Messagepar Alexis » 04 Sep 2003 13:42

effectivement, mon copier-coller m'a eu ;-)

mais vous pourriez m'aider les gars! :!:

:lol:

bon, je modifie ça...

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2524
Enregistré le: 31 Aoû 2003 13:38

Messagepar le grand lapin » 10 Sep 2003 22:30

hello,

ben il a bien progressé le ch'tit débutant....il a un an cette année ?
bon anniversaire Alexis :wink:

allez, je plaisante ! (quoique y'ait du vrai)
bon travail, merci, c'est le but de cette section.

juste qques "remarques" :

lorsque tu dis "ne pas craindre de les exposer au gel", on peut remplacer la phrase par "ou les maintenir à 5 à 10°C" .... en effet si les plantes ne subissent pas de gel profond ce n'est pas bien grave.
il faut aussi préciser que le gel ne doit pas être trop profond...à -20°C, vous avez de grandes chances d'avoir de gros dégâts...

concernant S.purpurea, attention : la remarque d'Alexis n'est valable que pour cette plante....pas pour les variétés venosa , burkii et montana

également, si Sarracenia purpurea subit un gel profond, il accusera un retard d'un mois environ par rapport à la même plante n'ayant pas subi de gel. ses pièges seront aussi plus petits, mais plus corriaces.

concernant les plantes exposées à l'extérieur l'hiver, s'il leur neige dessus, celà les protègera très efficacement. c'est comme celà que S.purpurea survit aux températures de -25°C au Canada.....ou que des hibernacles de Pinguicula ou de Drosera tempérées se protègent dans nos montagnes...

bon boulot Alexis !

le grand lapin

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4805
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:54
Localisation: Macouria Guyane_Française

MAJ

Messagepar Alexis » 12 Sep 2003 9:35

Voilà, j'ai fait une petite MAJ avec des couleurs, des ajouts, des modifications et tout le blabla :wink:

Si vos avez qqch à rajouter, n'hésitez pas!

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2524
Enregistré le: 31 Aoû 2003 13:38

Messagepar le stef » 28 Oct 2003 11:56

une question pour un hivernage...

il faut mettre les plantes dans un etat de somnolence a des temperatures de 5 a 10 degres.

bon ma question concerne la lumiere faut il conserver une grande luminosite pendant cette periode ou les mettres a la cave avec une lumiere de lucarne suffit?
je m'auto-modere.
c'est pas evident quelques fois mais j'y arrive.... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Trouveur de l'âge
Trouveur de l'âge
 
Messages: 1425
Enregistré le: 28 Oct 2003 10:36
Localisation: a coté de Lyon

Messagepar cesar » 28 Oct 2003 14:42

Je suis un peu dans la même solution que toi, sauf que je n'ai pas encore emménagé.

Normalement, il faut conserver une bonne luminosité. L'hiver est un passage difficile car on observe souvent l'apparition de champignons mortels dans nos cultures. L'hiver dernier j'ai perdu plusieurs Nepenthes et j'ai décidé de forcer sur la lumière cette année.

Pour ta lucarne, je vais faire comme toi. Naturellement tout dépend son orientation, la disposition des plantes par rapport à la lucarne, etc.

Je pense que pour les Dionées, il vaut mieux qu'il fasse froid et qu'il y est moins de lumière, que plein de lumière et chaleur excessive.

Là encore, c'est "mon premier vrai hiver" peut-être que les expérimentés pourront nous renseigner.

César :e79

PS : pour ma part, j'ai laissé sur mon balcon les sarracenia, Dionée, D regia et Ping vulgaris.

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar le stef » 28 Oct 2003 14:48

bon moi le probleme ne s'est pas enocore posé parce uqe je n'ai pas encore de plantes. je vais recevoir des graines de drosera carpensis dans la semaine mais j'anticipe pour l'année prochaine. je me pose des questions...

pour moi le balcon c'est pas la bonne methode... il gele et ce week end on est descendu a -6 je ne pense pas qu'elles apprecieraient.....
si il faut les rentrer le soir je pense pas qu'elles supportent le chaud et froid entre le 1 a 5 degres dehors et le 10 a 15 dans le sous sol.

mais je reflechis.
ma cave est dispose nord avec deux grands fenetrons. donc je pensais faire une etagere juste dessous la fenetre la temperature doit avoisiner les 5 a 10 degres pas moins. voire plus. et la lumiere du jour serait a proximité.

voilà je crois que je testerais ça l'année prochaine.. mais d'ici là tu me donneras tes astuces que tu as utilise pour cet hiver.... :wink: et si ça a marché... :?
je m'auto-modere.
c'est pas evident quelques fois mais j'y arrive.... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Trouveur de l'âge
Trouveur de l'âge
 
Messages: 1425
Enregistré le: 28 Oct 2003 10:36
Localisation: a coté de Lyon

Messagepar cesar » 28 Oct 2003 15:06

bon moi le probleme ne s'est pas enocore posé parce uqe je n'ai pas encore de plantes. je vais recevoir des graines de drosera carpensis (...) il gele et ce week end on est descendu a -6 je ne pense pas qu'elles apprecieraient.....


D'après JJ Labat, en tourbière D capensis sont pourraient résister aux gelées -5°C / -10°C. (bouquin - p40). C'est vrai que ce sont des plantes de climat tempéré.

J'ai d'ailleurs envie de réaliser mes jardinières de fenêtre avec pleins de D capensis et de Dionée et m'en servir comme barrière anti-mouche.

J'y rajouterai bien aussi des Byblis liniflora car elles ont une bien plus grande surface d'échange et constitueraient une barrière plus efficace. Comme elles sont annuelles, je n'aurai qu'à les ressemer chaque années.

Bon je sais... les PC ne sont pas "des insecticides". D'ailleurs si elles éliminent quelques insectes par leur capture, il est probable qu'elles en "attirent" aussi (signaux odorant et olphactif) mais bon, j'aime bien cette idée :lol:

César :e79
Modifié en dernier par cesar le 28 Oct 2003 22:57, modifié 1 fois.

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Suivante

Retourner vers Généralités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron