document de session

Vous êtes débutants et vous ne savez pas où poser votre question; Votre question, n'appartient à aucune des rubriques çi dessous; Vous souhaitez discuter de tout et de rien sur les plantes carnivores et leur univers.

document de session

Messagepar xave » 25 Mar 2004 21:42

salut
je pense que l'on devrait developper les documents de session pour les échanges et ventes car trés peu de personne le font et je vien d'établire la mienne.
A+ xave

 
Messages: 823
Enregistré le: 18 Oct 2003 12:35
Localisation: valence

Messagepar SAâD » 25 Mar 2004 22:17

mmh qu'est-ce donc un "document de session" ?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 631
Enregistré le: 23 Déc 2003 17:30

Messagepar Alexis » 25 Mar 2004 22:57

eh eh, moi je le fais presque Ă  chaque fois :)


c'est un document où tu inscris plantes que tu échanges et tu signes. ça sert à prouver l'origine de tes plantes.

je crois que ce doc est disponible sur le site de dionee www.dionee.org

a++
alexis

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2524
Enregistré le: 31 Aoû 2003 13:38

Messagepar Anne-lisae » 25 Mar 2004 23:57

Salut,

Je n'ai jamais fait de tel document et je m'y engage maintenant.

J'ai reçu ladite feuille de session de Xave et c'est vraiment bien et tout à son honneur de prendre une telle initiative.

Mais en général ce type de document ne fait que prouver sur la bonne foi de son auteur que la plante ne provient pas de la nature, il ne donne pas vraiment une origine.
A mon sens il faudrait en plus que chacun fasse l'effort de vérifier l'identité de la plante cédée et d'apporter des nuances, précisions, corrections (un cultivar ou une localisation géographique), qu'il précise le vendeur si la plante a été achetée.
Où mieux, si on possède un tel certif provenant de celui qui nous a procuré la plante, il serait bien qu'on la photocopie et que l'on y impose sa signature avec date.

Qu'en pensez vous?
Perso, j'aime bien tracer l'origine de mes plantes.
En disant cela, j'espère ne pas braquer personne et surtout pas ceux qui m'ont donner des carnivores (je les remercie encore).
Par ce message, j'aimerais qu'on ouvre un débât sur la traçabilité de nos plantes... J'espère trouver un écho!!!

a+
Un OGM nommé Drosera reznoreae...

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 156
Enregistré le: 22 Jan 2004 14:08
Localisation: Marseille

Messagepar cesar » 26 Mar 2004 0:14

c'est un document où tu inscris plantes que tu échanges et tu signes. ça sert à prouver l'origine de tes plantes. je crois que ce doc est disponible sur le site de dionee http://www.dionee.org


Je me rappelle très bien de ce certification de cession (et non de cessation), puisque nous y avions travaillé ensemble avec le Lapin.

CĂ©sar :e79

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar cesar » 26 Mar 2004 0:22

Qu'en pensez vous? Perso, j'aime bien tracer l'origine de mes plantes. En disant cela, j'espère ne pas braquer personne et surtout pas ceux qui m'ont donner des carnivores (je les remercie encore). Par ce message, j'aimerais qu'on ouvre un débât sur la traçabilité de nos plantes... J'espère trouver un écho!!!


Personnellement, je suis pour. D'ailleurs, j'essaye habituellement lorsque j'échange des plantes de fournir un papier, indiquant le nom latin de la plante et son origine (jardinerie, nom de la pépinière, etc.).

Par contre, je comprends que certaines personnes ne souhaitent pas s'embarrasser de cela. J'ai reçu des plantes sans certificats, parfois même seulement un nom plus ou moins bien orthographié sur un sparadrap, parfois même sans aucun nom. Cela ne gache en rien la qualité de la plante. Mais c'est comme toujours, montrons l'exemple. Je me dis que plus nombreux nous serons à échanger nos plantes avec un certificat et plus nombreux seront les personnes qui feront comme nous.

En tout cas bravo Xave pour ton initiative.

Saâd, il faut comprendre que la grande majorités des plantes carnivores sont des espèces menacées, dont le commerce est soumis à des lois nationales et internationales et que l'on conseille de posséder un certificat prouvant que la plante possédée n'a pas été prélevée dans la nature.

CĂ©sar :e79

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar le grand lapin » 26 Mar 2004 3:43

hello,

j'aimerais ajouter mon grain de sel.....

ce certificat est en effet obligatoire pour toute plante échangée ou achetée dont le nom figure sur les listes du CITES (une convention signée entre plusieurs dizaines de pays pour protéger certaines plantes et animaux)


ce certificat est donc obligatoire lors d'une vente, d'un échange, ou d'un don de plante. il permet de "tracer" l'origine de la plante, pour savoir "qui a donné quoi à qui".

ça sert à éviter les trafics, bien évidement. les collectionneurs sont les premiers visés par ces dispositions de traçage.....ainsi que les producteurs de plantes.
les collectionneurs, car ils sont en général "avides" de nouveautés, les commerçants car les plantes (carnivores) leur permettent de réaliser des bénéfices.

le but d'un certificat de cession est de prouver que l'on est pas un traficant....en effet, si je déclare que j'ai donné une plante à César ou à Anne-Lisae, en mettant mon nom et mon adresse, on ne me soupçonnera pas de trafic......évidement, les gens qui débusquent les traficants ne s'intéresseront pas à moi tant que je ne fais pas un commerce ou que je n'échange pas des "milliers" de plantes....
ce certificat "permet" donc plus ou moins de prouver mon honnêteté.

il faut aussi noter que pour faire une sorte de parallèle, les gens qui ont des serpents venimeux ou des scorpions (par ex.) , sont obligés d'avoir un certificat de capacité. ils sont déclarés auprès de la mairie, de la préfecture etc...donc, avec nos petits certificats de cession nous sommes loin de la surveillance à laquelle sont soumis les colectionneurs d'animaux dangereux.

il y a eu apparition de ce certificat de cession dans les collections françaises depuis qques années seulement, suite à la demande de l'association Dionée, ainsi que de la part de certains vendeurs (qui ne faisaient que retransmettre le message officiel, sois-dit en passant)
seulement, les "anciens" se sont un peu "rebellés" contre ce certificat, en disant : << on n'en a jamais eu besoin, pourquoi nous le demander maintenant ? >>
ils argumentaient en disant << de toute façon, aucun d'entre-nous n'est clair à 100% >>

tout ceci n'est pas faux....on ne vous demande pas d'ĂŞtre "clairs" Ă  100%, on vous demande seulement de pouvoir "prouver" que vous ĂŞtes de bonne foi.

donc :
- tenez un livret de culture, avec l'origine de vos plantes
- demandez un certificat de cession lors de toute acquisition de plante carnivore
- gardez les origines de vos plantes, ne jettez pas les étiquettes qui mentionnent le nom du producteur ou le nom de l'origine géographique de la plante

le certificat de cession peut ĂŞtre :
- un document tel que celui présenté par César
- une facture
- une simple lettre, comme vous en avez tous reçu d'un collègue : << salut, voilà la plante XXXXX que je t'avais promis>> avec la date et la signature du colègue

bref, un certificat est tout document qui vous permet de prouver l'origine de votre plante.


bon, ne vous affolez pas si vous n'avez pas "tout".....les douanes ne viendront pas compter vos Drosera capensis ni vos binata......par-contre, soyez lucides sur la situation de la protection de la nature : c'est un enjeu mondial, et c'est un terrain idéal pour les marchands du Temple.
donc, ne vous laissez pas abuser par un vendeur qui vous dit "je vous enverrais le document", ou qui vous dit "pas besoin de facture".....réclamez la.

ceci est valable pour les plantes mais aussi pour les graines.....

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4805
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:54
Localisation: Macouria Guyane_Française

reponse

Messagepar jeff » 26 Mar 2004 9:55

salut Ă  tous

:wink: pour ma part je suis visceralement contre ce type de document :

- le certificat de cession ne prouve en rien d'ou viens la plante ,peut etre etes vous ,sans vous en rendre compte des receleurs.
ce n'est pas parceque UNTEL va faire un certificat que UNTEL sait d'ou vient sa plante !!! surtout si celle ci vient d'une troisieme ou d'une quatrieme mains.
UNTEL est il digne de confiance ?son certificat de cession n'est il pas un faux?
- cela ne jette t il pas la suspicion sur les gens avec qui vous faites des echanges ou des ventes? tous des trafiquants en puissance!!
- les magasins ,les jardineries ou les producteurs ,vous font ils tous des certificats cites ou de cession , eux.
Pour rire un peu ,quand vous irez en grande surface demandez donc un certificat CITES pour les dionees que vous avez achetez !!! demandez egalement d'ou elles viennent !!!


depuis maintenant 2 ans ,c'est la paranoia ,nous devons tous nous proteger de l'autre ,pourquoi ? ce n'est pas comme cela que notre passion se developpera .

jeff

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1416
Enregistré le: 01 Sep 2003 7:07
Localisation: LE MANS - groupe GASPER

Messagepar xave » 26 Mar 2004 10:41

salut
moi j'utilise celui de cesar en haut de la page.
A+ xave

 
Messages: 823
Enregistré le: 18 Oct 2003 12:35
Localisation: valence

Messagepar Serge » 26 Mar 2004 10:49

Tout à fait d'accord avec Jeff. Etant moi même également éleveur de scorpions et mygales, j'ai fait les démarches et je suis détenteur du sacrosaint "Certificat de Capacité". Je peux donc émettre valablement des "Certificats de cessions" car tous mes animaux sont inscrits sur un registre par espèce (avec date pour tous les mouvements d'animaux et reproductions). Toutes les entrées et sorties (mort, dons, naissances) doivent de plus être notées sur un cahier journalier. Bien sur, tous mes reproducteurs ont eux même un certificat d'origine. Sans celà (pour les animaux du moins) aucun document émis par un particulier n'est valable juridiquement, tout au plus il peut prouver la bonne foi ou la naiveté de l'acheteur...
Moralité, vu les tracasseries (imaginez avec les plantes : noter chaque bouture, chaque lot de graine produit ou distribués...), j'ai complètement arrêté toutes mes reproductions, échanges et diffusion de mes mygales et scorpions et j'abandonne progressivement l'élevage !
Pour me mettre aux plantes avec lesquelles je ne veux pas me prendre la tête. Je fais aussi quelques cactées et succulentes et je ne pense pas que les associations cactophiles fassent autant de bruit autour de telles paperasseries administratives bien que beaucoup des espèces cultivées soient également protégées...
Pour les PC, on voit le mal que tout ça a fait dernièrement à la bourse aux graines de DIONEE. J'ai d'ailleurs cette année arrêté ma cotisation à l'association principalement à cause de tout ça. Parler de la loi et de la protection des espèces c'est bien, ne presque plus parler que de ça et faire peur à tout possesseur d'une dionée, Sarracenia ou Nepenthes dont on vend des milliers d'exemplaires sans aucun controle en jardinerie c'est à mon gout un peu trop... Ca ne m'enpèche pas d'essayer de savoir d'où viennent mes plantes (c'est utile pour la culture et les identifications ultérieures) et de garder les quelques factures que je peux avoir .
Enfin si certains veulent continuer Ă  se faire peur, libre Ă  eux !

 
Messages: 42
Enregistré le: 19 Nov 2003 8:36
Localisation: Tours

Suivante

Retourner vers Généralités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités